Les principes du forfait négocié entre les organismes assureurs, les maisons médicales et l'INAMI sont les suivants :
- Le patient qui s’inscrit auprès d’une maison médicale s’engage à faire appel à celle-ci pour les soins de médecine générale, les soins infirmiers et la kinésithérapie.
- La maison médicale s’engage à lui prodiguer ces soins.
- Les mutuelles s’engagent à payer mensuellement les montants du forfait à la maison médicale (forfait calculé suivant le coût des remboursements de l’INAMI par belge moyen dans le système habituel du paiement à l’acte).
Il s'agit d'un forfait à la capitation, c'est-à-dire qu'il sera payé pour chaque individu qui a signé un contrat d'abonnement et qui est en règle de mutuelle.

Pour la médecine générale, font partie du forfait les avis, consultations, visites, et prestations d'urgence. Ne font pas partie du forfait les actes techniques.
Pour les infirmier(e)s et les kinésithérapeutes, tous les soins sont inclus dans le forfait.

Les prestataires de soins qui s'engagent au forfait ne peuvent plus faire d'attestations de soins donnés payées à l'acte en dehors d'urgences. Des exceptions sont prévues pour les centres de planning et les centres pour toxicomanes.

L’Équipe de la Maison Médicale des Primeurs est aussi convaincue que le système du forfait est basé sur une des valeurs qu’elle prône : la solidarité
.
La solidarité entre patients. En effet, le forfait est payé mensuellement pour chaque abonné, qu’il ait consulté ou pas durant le mois. Ce qui signifie que les patients non malades participent financièrement aux soins de ceux qui sont souvent malades. De plus, grâce au forfait la maison médicale organisera des activités en promotion de la santé, en santé communautaire et différentes campagnes de vaccinations pour tous les patients y compris les patients « sans papiers » et les patients « pas en ordre de mutuelle ».
Une solidarité se créée aussi entre travailleurs. Les mutuelles paient uniquement pour les secteurs de la médecine générale, des soins infirmiers et de la kinésithérapie, mais la maison médicale centralise tous les revenus financiers (forfait, subsides, dons, …) et redistribue à toute l’équipe équitablement.

Travailler au système du forfait est donc un moyen pour l’équipe de la Maison Médicale des Primeurs d’atteindre ses objectifs en termes de globalité, d’accessibilité, de continuité et d’intégration des soins; mais aussi en termes de développement de projets en santé communautaire et de promotion de la santé.

Quelques règles de fonctionnement

Nous vous rappelons que l’équipe de la Maison Médicale est soumise au secret professionnel.

Cela signifie que nous n’avons pas le droit de révéler à d’autres personnes, même à vos proches, des informations médicales vous concernant :
• l’heure de votre rendez-vous,
• votre présence ou pas dans la maison médicale,
• votre état de santé.
Cette loi vise à vous protéger et conserver votre vie privée.

En outre, nous vous demandons de respecter certaines règles pour une bonne relation thérapeutique:
Respecter les autres patients, le personnel et son travail, ainsi que les équipements et le matériel. La violence et l’agressivité ne seront pas tolérées dans la maison médicale.
Etablir un rapport positif et respectueux (notamment au niveau des soins, des relations humaines,...)
Respecter les règles inhérentes au fonctionnement de l'institution : horaires, calme, interdiction de fumer, limiter son usage du GSM...
Prévenir si vous souhaitez annuler des rendez-vous prévus.
Planifier vos rendez-vous : pour les demandes non urgentes, les médecins disposent de plages horaires pour des rendez-vous pris à l’avance.
Pour toute demande de documents administratifs (attestation, rapports, ordonnances,…), veillez à prévoir un délai pour nous laisser le temps de répondre à votre demande.